top of page
Foy-notre-Dame_coeur_Luc_Viatour.jpg

HISTOIRE

Selon la tradition en 1609 un bucheron découvre une statue de la Vierge Marie au cœur d'un vieux chêne qu’il abattait. Cette statue est déposée au château de Vêves et plusieurs guérisons ont lieu grâce à l'invocation de la Vierge Marie.
Dès 1616 l’Evêque de Liège, Ferdinand de Bavière reconnait le culte et les pèlerins sont toujours plus nombreux à vénérer et implorer Notre Dame. On construit une chapelle à l’endroit où elle fût découverte.
Le 20 juillet 1619 les Archiducs Albert et Isabelle viennent se recueillir à Foy et offrent un tableau représentant Marie et Elisabeth accompagnées de Jésus et Jean-Baptiste. Ce tableau est toujours accroché dans l’église.

Fort de la caution archiducale la réputation de Notre-Dame de Foy se répand au-delà des frontières. On décide alors de confier la construction d’une église à des dinantais, Michel et Gaspart Stilmant.
L’église de style entre renaissance et baroque est consacrée le 8 juillet 1624.
Le plafond à caissons peints est achevé grâce aux dons de nombreux pèlerins. Il représente des scènes de la vie de Marie et des portraits de saints. Il est l’œuvre des frères Stilmant de Dinant et du peintre Guillaume Goblet. Durant le XVII°siècle le sanctuaire marial jouit d’une renommée extraordinaire. Mais les guerres et le vandalisme ainsi que les pèlerinages venant de moins en moins nombreux, le déclin s’accentue.

Lorsque les abbés Fries et Petitjean s’y intéressent, l’église est dans un piteux état. Elle est classée en 1898. Les travaux de restauration débuteront pour se terminer en 1910.

Grâce à l impulsion de l’évêque de Namur plusieurs évènements seront organisés en 1909 et  en 1934 avec la présence du roi Albert Ier, et attireront beaucoup de pèlerins.

En 2023 le sanctuaire fêtera donc ses 400 ans. 

Foy-notre-Dame_coeur_Luc_Viatour.jpg

Le maitre-autel du Prince Evêque 

Une famille idéale

L'idéal de prière

Célèbre plafond classé patrimoine exceptionnel de Wallonie depuis 2003

Vierge de Notre-Dame de Foy

Découvre les trésors historiques du sanctuaire

Le plafond de Foy Notre-Dame est classé patrimoine exceptionnel de Wallonie depuis 2003. Plusieurs plafonds à caissons peints ont été réalisés en principauté de Liège au début du 17e siècle. Celui de Foy est sans doute le plus grand et le mieux conservé.

Cette pratique architecturale est issue de la renaissance italienne. Elle témoigne d'un certain archaïsme par rapport à la mode baroque qui s'introduit à cette époque dans nos régions. Elle présente toutefois plusieurs avantages. Le plafond permet l'intégration dans le sanctuaire d'un grand nombre d'images de saints ou de la vie du Christ, souscrivant ainsi aux recommandations du concile de Trente en matière de culte des saints et d'utilisation des images.

En pratique, un plafond est plus léger et moins coûteux qu'une voûte. Il autorise la construction d'une grande halle cantonnée de murs moins massifs et sans contreforts. Enfin, en permettant aux pèlerins d'offrir un panneau, les frais de construction sont diminués.

Capture d’écran 2020-06-03 à 15.07.34.pn

Le célèbre plafond

La venue du Roi Albert II et de la Reine Paola - 26 Mai 2023

Roi et Reine de Belgique conférence 26 mai 2023 Foy Notre Dame.JPG

Inauguration du nouvel autel - Août 2021

FoyNotreDame Autel.jpg
EgliseFoyNotreDame Autel.jpg
bottom of page